Actualité

Le “village landais Alzheimer” : zoom sur le nouveau centre d’accueil pour les personnes atteintes d’Alzheimer à Dax

La place centrale du village, et toutes les boutiques. © Radio France – Lou Bourdy

“Notre problème, comme partout ailleurs, c’est le nombre limité de création de places en Ehpad. Tout le monde n’a pas les moyens financiers d’aller dans un établissement privé, ni les capacités de rester chez soi malgré une aide. Ce projet m’a paru être un moyen de contourner la difficulté par le haut.” 

Henri Emmanuelli, directeur

Voici les mots de Henri Emmanuelli, directeur actuel du tout nouveau “Village Landais Alzheimer”, qui a commencé à accueillir ses premiers pensionnaires en Juin. Le concept est novateur : un village entier dédié à nos aînés souffrant d’Alzheimer, selon une approche déjà expérimentée aux Pays-Bas et à Rome. Ici, l’aspect social prime sur une approche médicale qui soit complètement déshumanisée. Tout est fait pour que les résidents se sentent le plus à l’aise possible, pour renforcer le lien social et pour que leur handicap ne se transforme pas en stigmate. 

La recette pensée par le Député et Président du Conseil départemental pour valoriser ce mieux-être ? Une architecture bienveillante sous forme de village permettant aux résidents d’avoir un cadre bienveillant et rassurant, le respect des goûts et rythmes de vie de chacun, une vie riche et épanouissante à travers le village.
Tout est fait pour que les pensionnaires puissent trouver leur équilibre entre leur espace personnel à la maison, et les espaces plus collectifs . Le but est finalement de reproduire un quotidien qui soit stimulant pour ses pensionnaires.

Si le village est fermé, celui-ci donne l’illusion d’un village landais traditionnel, avec son terrain de pétanques, sa supérette, un potager, un restaurant, un coiffeur, une médiathèque… Les signes médicaux ostentatoires sont également limités : pas de blouse blanche dans le pensionnat, les médecins revêtent un habit plus humain et rassurant, le leur. La médicamentation à outrance est également limitée.

“Dans ce Village, les personnes démentes vont mener une vie active. Elles trouveront une forme d’intégrité, sociale, humaine. Elles feront leurs courses, iront chez le coiffeur, au bistrot, au resto, au théâtre. Elles prendront du plaisir. Ce qui constitue une forme de thérapie extraordinaire.”

Jean-François Dartigues, Professeur au CHU de Bordeaux

Le Village Landais Alzheimer accueillera 120 résidents, accompagnés par le personnel médical et d’entretien, ainsi que 120 bénévoles formés spécifiquement aux besoins des patients. Un concept qui a de quoi redonner de l’espoir aux malades d’Alzheimer et à leurs proches.

Rendez-vous sur leur site internet pour en savoir plus : cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *